« Dans le même bateau » de Peter Sloterdijk

Sloterdijk propose une protohistoire de l’humanité qui réhabilite le pré-civilisationnel chez l’homme: la horde. Une décharge généalogique visant avant tout à susciter « une réflexion de fond sur les conditions d’une thérapie politique qui pourrait guérir les psychoses nationales engendrées par les mutations du monde (P. 68) ».

Sloterdijk retrace ainsi l’évolution de la horde originelle vers la matrice platonicienne et l’éclosion d’une contre-nature : la « hyperhorde » politique, dans laquelle les mythes matriarcaux s’effacent au profit de mères politiques artificielles (P. 38). Une hyperhorde qui pose les futurs jalons de l’Etat, cette « mère métaphorique supérieure qui met les citoyens sous la coupe sociale d’une communauté de sang purement fantasmatique » (P. 40). Chez Platon, la Polis crée l’individu et cette paléopolitique, traduisant le miracle de la répétition de l’homme par l’homme, constitue « un management de fusion ou un travail sur l’hyperutérus imaginaire pour des enfants politiques » (P. 40).

La réflexion de Sloterdijk se referme sur le zoon politicon, bébé éprouvette de la cité à l’époque postmoderne avec la possibilité d’une régression en avant. La postmodernité est en effet l’époque de l’« après Dieu », où s’efface le principe d’appartenance de tous dans l’unité d’une espèce créée (P. 56).

Pensées inactuelles pour une sociologie ultra-contemporaine très actuelle : on comprend mieux pourquoi certaines sociétés peuvent encore aujourd’hui, après la perte de leurs prothèses politiques imaginaires, rétrograder au stade de tribus névrosées (P. 66). D’après Sloterdijk, « négliger les petites unités conduit obligatoirement, et pour longtemps, les sociétés modernes dans des impasses psychopathologiques (P. 77). Face au diagnostic nihiliste, le philosophe de Karlsruhe prône dès lors l’avènement d’une hyperpolitique : l’organisation de la communauté des derniers (hommes). Eclairant.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s