« Les anarchistes de droite » de François Richard

Ce petit abrégé fournit matière suffisante à la défoliation d’une pensée restée indocile, en froid avec tous les prêts-à-penser. Prophylaxie contre la normopathie ambiante, l’anarchisme de droite participe au dénichage et au délogeage systématiques des tartuffes littéraires, philolâtres et imposteurs à la moraline toujours suintante.

Antidémocrate par essence, l’anarcho-droitiste exorcise la mystique égalitaire « qui réduit les partis à leur plus simple et à leur plus interchangeable expression », engendrant «  une vérité politico-philosophique totalitaire », puisque « attendus de l’idéologie dominante, c’est-à-dire les critères intellectuels et les impératifs de la Loi morale, sont démocratistes » (P. 57). Aussi, l’anarcho-droitiste conteste cette « impossibilité manifeste à penser et à agir en dehors du périmètre démocratique qui cerne littéralement toutes nos activités. Le Beau, le Bien, l’Utile, l’Humain, c’est la démocratie. » (P. 57)

« L’égalité, connais pas ! » atteste Michel-Georges Micberth : « je suis de ceux, candidats pessimistes, qui pensent que la société contemporaine se compose de 93% d’oligophrènes (…) Ces bougres, par ethnies, sont le prétexte aux idéologies fumeuses, aux dogmes débiles, et stimulent les forces de la médiocrité morbide endémique. » (P. 94)

Comptant en leurs rangs des noms tels Barbey d’Aurevilly, Léautaud, Céline, Pauwels, Bloy, Bernanos, les anarcho-droitistes pratiquent une plume ardente et acerbe, prônant la césure avec la masse des anthropoïdes et célébrant l’homme libre.

Propédeutique libératoire, l’anarcho-droitisme vise ainsi à responsabiliser les êtres en dénonçant « la laideur, la médiocrité, la paresse, la lâcheté, partout où elles se trouvent, sans aucune concession, et en espérant, de tous ceux qui en sont les artisans et les victimes, des sursauts salutaires et non un avachissement ou d’inutiles convulsion. » (P. 93). Ses valeurs sont l’aristocratisme et la chasse à l’absolu ; le Moi siégeant au dessus de tout.

Publicités

Une réflexion sur “« Les anarchistes de droite » de François Richard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s