« Les larmes d’Éros » de Georges Bataille

Portrait ciselé de l’érotisme dans l’histoire ; du paléolithique inférieur aux artificialités de Dali.  Bataille propose ici d’illustrer un lien fondamental : « celui de l’extase religieuse et de l’érotisme – en particulier du sadisme » (P. 121). A l’origine, Bataille voit l’érotisme comme jeu volontaire destiné à sublimer la mort – l’usage des plaisirs délogeant le désir de sa trivialité animale, seconde étape après le culte des morts. Les bonnes questions sont ici posées, sans développement poussif.

Dans cette rétrospective holistique, Bataille souligne le retournement des valeurs effectué par le christianisme, qui après avoir diabolisé Éros,  débouche sur ce ressentiment présent dans les fresques de Dürer ou les écrits de Dante, reléguant tous deux l’érotisme aux enfers. Il évoque Gilles de Rais et Erzsébet Bathory, qui avant Sade mirent également en pratique la morbidité d’un érotisme sans bornes.

Bataille oppose enfin l’érotisme à la jouissance matérielle – sublimation du Travail devenue l’allié d’une religion éroticide : « L’accroissement des richesses mène à la surproduction dont la guerre est la seule issue. Je ne dis pas que l’érotisme soit le seul remède à la menace de la misère, liée à l’accroissement déraisonnable des richesses. Il s’en faut. Mais sans le calcul des diverses possibilités de consommation opposées à la guerre, et dont la jouissance érotique – la consommation de l’énergie de l’instant – est le type, nous ne saurions découvrir une issue que fonderait la raison » (P. 110). On opposera donc volontiers l’érotisme, « seule issue » à cette téléologie capitaliste menant à la guerre, exposée par Bataille, à la perspective marxienne de l’abolition de la propriété privée – la notion du « privé » étant liée à celle d’intimité qui, elle-même, permit la sacralisation des rapports sexuels, i.e. l’érotisation du désir.

Publicités

Une réflexion sur “« Les larmes d’Éros » de Georges Bataille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s