« Le Recours aux forêts: La tentation de Démocrite » de Michel Onfray

Véritable manifeste extra-mondain au style descriptif et neurasthénique, tout à fait exogène à l’œuvre antérieure.

Longue complainte d’anachorète et constat de satiété. Avoir tout vu et ressentir, déjà, le trop-plein. Dans une seconde partie, le diagnostic amer laisse place au « Traité des consolations » aux accents nostalgiques, Cabréliens.

Célébration du serpent philosophe frottant son ventre à la terre. En philosophe à rhizomes, Onfray se pose en être enraciné dans un humus familial vieux de dix siècles. Sagesse écologique : « non pas l’écologie mondaine, urbaine, l’écologie morale, l’écologie devenue religion d’après les religions, mais la philosophie d’un rapport virgilien à la nature, d’une relation postchrétienne » (P. 72) où l’homme redevient un épiphénomène. Sagesse écosophique (P. 73) : « je suis cette promesses de poussière mortes… » (P. 61).

Désormais appelé par le grand nord ; l’hyperborée, Onfray émet le désir d’une « sépulture cosmique » (P. 74).

Étonnamment, à moins de 50 ans, Onfray estimait en 2006 dans « La Puissance d’Exister », titre aujourd’hui à forte consonance pléonastique, avoir clôturé la boucle de la transmission.

Ici, il persiste et signe. Las, consumé dans un stakhanovisme de l’écriture, dans la philosophie de l’action et autres engagements politiques en demi-teinte. S’être frotté aux autistes de l’égo ; s’être frotté à la médiocrité, à la médiocratie, aux médiocres. Onfray fuit, désormais, le rapetissement des esprits, la réflexivité estropiée, seul dans sa cabane au fond du jardin.

Récit, où Epicure flirte avec Sénèque et lui succombe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s