« La puissance d’exister : Manifeste hédoniste » de Michel Onfray

Effroi. Après une trentaine de livres, Michel Onfray publie à travers cet ouvrage un bréviaire de ses pensées à l’age fœtal de 47 ans – un petit livre noir tentant de condenser la non-linéarité des thématiques embras(s)ées qui lui sont propres. Tout a donc été dit.

Seconde frayeur : passé l’instant du bis repetita dorénavant proclamé, s’ouvre donc à partir de cet opus l’ère des rabâchages et de la (re)diffusion – et autre vulgarisation de masse.

Cycle clos ou introspection testamentaire ? Un aveu livresque à prendre comme clôture épistémologique ou amorçage de l’éternel retour du déjà-dit.

Publicités

Une réflexion sur “« La puissance d’exister : Manifeste hédoniste » de Michel Onfray

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s