« Contre-histoire de la philosophie : Tome 5, L’eudémonisme social » de Michel Onfray

Au-delà des anecdotes psychobiographiques contenues dans cet opus, on aurait par exemple voulu en apprendre davantage sur la vision européenne d’un Michel Bakounine (en quoi les « États-Unis d’Europe » souhaités par le théoricien de l’anarchisme diffèrent de l’internationalisme marxien), sur la compatibilité d’une telle fédération avec les thèses anarchistes et en quoi elle constitute, hormis sa périodicité, un combat d’avant-garde voir une source d’inspiration pour aujourd’hui…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s